Categories Voyage

Carnet de voyage : la Russie

voyage-russie

Ce pays géant situé entre l’Europe et l’Asie dispose de plus de 17 millions de km2 à découvrir. Vous comprenez, il est impossible de voir les merveilles de ce grand État lors d’un seul voyage. Dans notre cas, nous n’avons pu visiter que le site incontournable de Moscou, la capitale et quelques autres endroits. Récit de notre voyage.

Découverte de Moscou

Cette plus grande ville d’Europe se trouve près de la rivière Moskova. Elle regroupe presque 9% de la population de la Russie. Ce qui fait sa richesse et sa beauté, c’est évidemment son patrimoine culturel. Parmi les sites à visiter absolument figurent la cathédrale Basile-le-Bienheureux ou la Sainte Basile, la galerie Tretiachov, la musée des beaux-arts Pouchkine, la musée Polytechnique et le Théâtre Bolchoï. Le premier site nous fascine par sa vue spectaculaire. Selon le guide, la Sainte-Basile a été construite sous le règne d’Ivan 4 le Terrible. Le redoutable roi a fait crever les yeux de ses créateurs afin qu’ils ne puissent plus créer un pareil chef-d’œuvre ailleurs. Nous avions escaladé ses escaliers pour avoir une vue admirable de la place rouge. Nous avions visité ensuite l’immense musée Tretiachov qui abrite la plus grande collection d’art russe du monde. Les amateurs d’art y trouveront leur bonheur même s’il faut mettre au moins 5 heures à parcourir les salles. Pour l’info, elle n’est pas ouverte le lundi. Quant au musée de beaux-arts Pouchkine dont l’un des fondateurs fut le père de la poétesse Marina Tsvetaeva, nous étions enchantés par ses peintures célèbres de toutes les ères. Des tableaux de Picasso, de Claude Monet, de Paul Cézanne y sont présentés. Le musée doté de plâtres d’anciennes sculptures a d’ailleurs quelques similarités avec le British Museum. Pour le musée Polytechnique fondé en 19e s, nous y avons trouvé les premiers ordinateurs soviétiques et les automates humanoïdes du 19e siècle. Après la visite de ces intéressants édifices, nous sommes allés nous rafraîchir les idées au théâtre de Bolchoï. Des compositeurs étrangers y ont fait de spectacle lors de notre visite. Enfin, nous avons pu également dégoter le zoo de Moscou où sont présentés plus de 6500 spécimens d’animaux et de plantes, faisant un millier d’espèces. Le temps ne nous a pas permis de visiter le parc de Gorki, le jardin botanique des académies de science Tsytsine… A Kremlin, aussi, malheureusement, la visite n’est possible que pour quelques édifices ouverts au public, alors que l’architecture des bâtiments est très intéressante. Kremlin lui-même dispose 19 tours dont l’une donne sur la place rouge.

Ouglitch et Ielets

Nous avions privilégie la visite du joli village d’Ouglitch, aux environs de Moscou et de Ielets, un autre endroit paradisiaque à la place du fameux Saint-Pétersbourg, Ouglitch, cette rareté de Russie fera plaisir à tout amateur de jolis paysages. Ensuite, nous avions pris le train pour explorer Ielets dans le nord-est de la Russie. Les montagnes, les lacs magnifiques, les patrimoines historiques, les gîtes écotourismes nous y attendent. Nous avons même pu y louer un canot et faire une plongée sous-marine. En bref, notre voyage est riche en découvertes et en émotions. Certes, les endroits visités ne sont qu’une partie minime de ce vaste pays, mais ils suffisent à avoir une petite idée de ce que la Russie peut offrir en matière de tourisme.

bolshoi-theatre

Et pour le prochain voyage, nous pensons nous fier au site http://point-info-tourisme.com/.